Un autre regard sur la littérature jeunesse. (Re)lire avec les yeux d’une mère. Partie 2/2

  1. Non, non rien n’a changé, tout, tout a continué

En ce qui me concerne, devenir mère n’a pas changé ma façon d’analyser un livre. En fait, je n’ai pas l’impression que devenir mère ait changé quoi que ce soit chez moi. A part mes cernes. Et mon teint terne. Et la cellulite.

Lire la suite de « Un autre regard sur la littérature jeunesse. (Re)lire avec les yeux d’une mère. Partie 2/2 »

Publicités

Un autre regard sur la littérature jeunesse. Part 1/2 : (re)lire avec les yeux d’une mère.

BB.gif

1 blog, 2 rédactrices, 2,8 enfants, 2 visions de la lecture. On partage avec vous les évolutions de notre façon de lire depuis qu’on est devenues des mamans.

Édition relue et augmentée. un peu augmentée. paaaass non plus, tu vois quoi.

Lire la suite de « Un autre regard sur la littérature jeunesse. Part 1/2 : (re)lire avec les yeux d’une mère. »

Top 6 des livres qui sentent le sapin de Noël

Comme c’est bientôt, mais alors vraiment bientôt Noël, on te propose un top 6 des plus meilleurs livres à poser sous le sapin cette année.

Dans ta page, le blog de service public qui s’occupe de tes cadeaux de noël, ton personnal shopper des fêtes de fin d’années, ta meilleure excuse pour chiller toute la journée du 24 décembre, en faisant semblant d’avoir assuré et trouvé tous tes cadeaux à temps*… Crapule va.

* les auteures précisent que c’est très vilain pas beau de mentir, qu’elles ne cautionnent en aucun cas ce genre de comportement immoral, que disons-je, absolument incompatible avec l’esprit de Noël. Elles rappellent à toutes fins utiles que c’est une clause de non-passage du Papa Noël.**
** si tu n’as pas plus de 8 ans, arrête la lecture de cet article ICI.

j’ai plus de 8 ans, je continue

Lire la suite de « Top 6 des livres qui sentent le sapin de Noël »

Des livres et des représentations, les clichés sont-ils partout ?

Aujourd’hui, on voudrait discuter avec toi de littératures, des représentations qu’elles véhiculent et des impacts qu’elles produisent IRL. Autant te dire qu’on ébauche, qu’on se pose des questions, qu’on t’en pose et qu’on fait ça en toute modestie. Autant te dire aussi qu’on va parler de livres pour les enfants, et de livres pour les adultes, et qu’on va sûrement tomber dans des clichés, parce que nous sommes nous-même de très gros clichés et qu’on est comme tout le monde, on se fait avoir. Ça nous empêche pas de nous interroger, de chercher des réponses et de changer d’avis.

Lire la suite de « Des livres et des représentations, les clichés sont-ils partout ? »

De la classification par tranche d’âge.