L’Homme qui plantait des arbres / Jean Giono – Vogue magazine, 1954

lhomme-qui

Chaque homme est seul et tous se fichent de tous et nos douleurs sont une île déserte. Ce n’est pas une raison pour ne pas se consoler, ce soir, dans les bruits finissant de la rue, se consoler, ce soir, avec des mots. Albert Cohen, Le livre de ma mère, Gallimard, 1954, p.7

Et bienvenue dans ce nouvel article de Dans ta page!, le blog où on se fend la poire ! Cette semaine on vous parle d’un (mais si on se chauffe, on vous parlera des autres plus tard) classique de la littérature de jeunesse qui n’a pas été écrit à destination des enfants, L’Homme qui plantait des arbres, une nouvelle de Jean Giono. Lire la suite de « L’Homme qui plantait des arbres / Jean Giono – Vogue magazine, 1954 »

Publicités

L’Epouvantable peur d’Epiphanie Frayeur vs Dans la forêt sombre et mystérieuse… un article qui parle de peur…

Aujourd’hui, c’est mercredi, et le mercredi, quand on n’a pas eu le temps de faire la chronique du jour, c’est jour de recyclage. En l’occurrence, je recycle deux critiques que j’ai passé pas mal de temps à écrire pour le Fameux Comité BD du samedi du Grand Pré en Bulle -le comité à forte valeur ajouté. Du coup, je me suis dit que ce serait un petit peu dommage de perdre ce travail, alors qu’on rentre pile poil dans les critères du blog. Chui maline comme fille. Lire la suite de « L’Epouvantable peur d’Epiphanie Frayeur vs Dans la forêt sombre et mystérieuse… un article qui parle de peur… »

Le Populaire Larispemois : « Les Mystères de Larispem enfin dévoilés » !

une-petit-larispemoi-1Vendredi, les merveilleuses rédactrices du magazine Lansdepic ta Lagepuche, le supplément littéraire mensuel du Populaire Larispemois, ont eu l’extraordinaire opportunité de rencontrer l’auteur (que nous appellerons LPP afin de la protéger) de ce brûlot qu’est Les Mystères de Larispem. Retour sur cette rencontre à haut risque.

Lire la suite de « Le Populaire Larispemois : « Les Mystères de Larispem enfin dévoilés » ! »

Les Mystères de Larispem. 01, Le Sang jamais n’oublie / Lucie Pierrat-Pajot – Gallimard, 2016.

larispemLamiloque entends-tu le pas lourdem des paches sur la laceplic ?

Ouai l’ami, tu l’entends le pas lourd des taureaux sur la place ? Parce que ça y est, la rue a gagné, le pouvoir au peuple et mort aux vaches !

Bienvenue dans l’univers incroyablement génial du premier roman de Lucie Pierrat-Pajot, une uchronie-dystopique-fantastico-rétrofuturiste à tendance steampunk bouchère, le roman le moins végan de l’année. Lire la suite de « Les Mystères de Larispem. 01, Le Sang jamais n’oublie / Lucie Pierrat-Pajot – Gallimard, 2016. »